Grands Lacs

Nature Destination InstagramNature Destination FacebookNature Destination Twitter

Écozones du Canada : Plaines à forêts mixtes et Bouclier boréal
Superficie totale : 369 673 km2
Couvert naturel : 317 598 km2
Couvert naturel : 86 %
Aire protégée : 35 719 km2
Aire protégée : 10 %
Projets de CNC : 348
Espèces d’oiseaux : 254
Espèces d’arbres : 112
Espèces de mammifères : 82
Espèces d’amphibiens : 26
Nombre d’habitants (approx.) : 13 278 319

 

Description

Le bassin des Grands Lacs, en Ontario, englobe les eaux, les bassins versants , les rives et les îles de l’une des plus grandes réserves d’eau douce au monde . S’étalant des forêts tempérées et des milieux humides des abords du lac Érié aux forêts boréales au nord du lac Supérieur, la région des Grands Lacs est l’une des plus abondantes en espèces au Canada. De l’oponce fragile, sur l’île Pelee, au mystérieux caribou des bois, sur la rive nord du lac Supérieur, les Grands Lacs se caractérisent par une remarquable diversité de plantes et d’animaux. Les habitats y sont également très diversifiés. Bien que dominée par les forêts, la région comprend également des milieux humides, des savanes, des dunes et des alvars, qui sont des habitats rares à l’échelle mondiale.

Grands Lacs

Les Grands Lacs forment le plus grand écosystème d’eau douce au monde. Leurs eaux et leurs rives comptent de nombreuses espèces endémiques à la région, donc uniques au monde. Parmi les habitats riverains uniques que l’on y retrouve, mentionnons des plages et des dunes sur le bord de ces magnifiques « mers » d’eau douce, des alvars et des prairies de plaines lacustres.

La portion de la région des Grands Lacs située sur le Bouclier canadien a conservé une grande partie de son couvert naturel et se caractérise encore par de grandes étendues sauvages.

Défis et menaces

La portion méridionale de la région des Grands Lacs comprend des terres qui ont été profondément altérées par l’urbanisation et l’agriculture. Près du tiers de la population canadienne y habite. Dans le sud-ouest de l’Ontario, moins de 16 % du couvert naturel subsiste et seulement 2,5 % du paysage est protégé.

Parmi les habitats naturels qui subsistent au sud, beaucoup sont de petite superficie en plus d’être très fragmentés. Certaines zones urbaines de la région se développent rapidement et le prix élevé des produits de base entraîne l’agrandissement des surfaces agricoles.

La présence d’espèces envahissantes a des répercussions sur de nombreux habitats aquatiques et terrestres. Parmi ces espèces envahissantes, mentionnons le roseau commun, la moule zébrée, l’alliaire officinale et le dompte-venin de Russie.

CNC en action

CNC travaille dans des aires de conservation prioritaires dans la région, dont :

  • Rives du lac Ontario
  • Îles de l’ouest du lac Érié
  • Lac Supérieur

Dans le nord de la région, CNC protège certaines des dernières terres sauvages riveraines sur le bord du lac Supérieur, sur l’île Cockburn et sur la péninsule Bruce (Saugeen). Dans le sud de l’Ontario, CNC mène des projets de conservation et de restauration parmi les plus imposants de la région, dont celui de l’île Pelee et du nord de Long Point.

Le travail de CNC sur l’arche de Frontenac (dans l’est de l’Ontario) contribue à la protection du corridor faunique qui relie le parc Algonquin aux monts Adirondack dans l’État de New York.

Parmi les espèces en péril dont CNC protège l’habitat dans la région des Grands Lacs, notons : la pie-grièche migratrice, la tortue des bois, la couleuvre obscure et l’hyménoxys herbacé.

Le saviez-vous?

  • Les Grands Lacs forment un vaste réseau qui contient 20 % des réserves d’eau douce de surface du monde. Le lac Supérieur seul, s’il se déversait, recouvrirait de 30 cm d’eau toute la surface de l’Amérique du Nord.
  • La longueur totale des rives des Grands Lacs équivaut à près de la moitié de la circonférence de la planète.
  • Comptant plus de 32 000 îles, les Grands Lacs contiennent le plus grand nombre d’îles en eau douce au monde, dont la plus grande, l’île Manitoulin.
  • Les Grands Lacs fournissent de l’eau potable à plus de 40 millions de personnes.
  • L’industrie de la pêche en eau douce du lac Érié est la plus importante de ce type au Canada, et l’une des plus importantes au monde.

Photos (de haut en bas) : iStock.

Destinations dans ce paysage