Ralentissez et
entrez en contact
avec la nature

Le site de Backus Woods en Ontario est un excellent exemple d'une zone de vie diversifiée au Canada

C olleen Dale a grandi à l’époque où Internet n’existait pas et a appris à connaître la nature de la façon la plus traditionnelle qui soit : en sortant dans la nature.

« Lorsque j’avais environ 5 ans, je me rappelle que j’observais les nuages dans ma cour arrière, raconte-t-elle. J’aimais cela, j’aimais avoir la liberté de rêver et de me transporter dans un autre espace-temps. »

Ancienne coordinatrice de l’éducation en plein air du Backus Heritage Education Centre, Mme Dale croit que la meilleure façon d’éduquer les prochaines générations d’écologistes canadiens est de leur faire explorer son lieu naturel préféré : le site de Backus Woods en Ontario.

Une mine de découvertes

« Passer du temps à l’extérieur attise la créativité et l’imagination d’un enfant, favorise la curiosité et l’exploration, et encourage la résolution de problèmes, explique Mme Dale. J’enseigne l’éducation en plein air depuis 10 ans, et je suis toujours impressionnée par les détails que les enfants remarquent lors d’une randonnée à Backus Woods. »

De nombreuses espèces vivent à Backus Woods, mais l’une des préférées de Mme Dale n’est pas toujours appréciée des visiteurs.

« À plusieurs reprises lors de matinées chaudes et ensoleillées, alors que je marchais sur le sentier en sable, j’ai aperçu une couleuvre à nez plat en train de se réchauffer, explique-t-elle. J’aime le comportement élaboré de ces couleuvres lorsqu’elles se sentent menacées : elles vont jusqu’à se faire passer pour mortes! »

La zone de vie carolinienne

La « zone de vie » carolinienne est la plus petite du Canada. Couvrant moins de 1 % de la superficie du pays, elle abrite 25 % de la population canadienne tout en constituant l’habitat de près de 25 % des espèces en voie de disparition au pays.

« La combinaison d’espèces méridionales et septentrionales confère un caractère unique à Backus Woods, que je n’ai jamais observé dans d’autres forêts en Ontario. »

Espèces à observer

– Couleuvre à nez plat
– Couleuvre fauve de l’Est
– Moucherolle vert
– Paruline hochequeue
– Paruline orangée
– Salamandre de Jefferson
– Tortue mouchetée

« Une randonnée à travers Backus Woods vous transporte loin du quotidien, dans un lieu dominé par des arbres typiques de la forêt carolinienne, par des chants d’oiseaux et des petites bêtes furtives qui nous rappellent les petits plaisirs de la vie. »

L’abondante diversité

Les ophiophobes qui prévoient visiter le site trouveront d’autres attraits à cette forêt unique en Ontario, qui est située dans l’une des zones de vie les plus diversifiées du Canada.

« Le site de Backus Woods se situe dans la zone carolinienne et abrite une grande diversité d’espèces végétales et animales, dit Mme Dale. La combinaison d’espèces australes et septentrionales confère un caractère unique à Backus Woods, que je n’ai jamais observé dans d’autres forêts en Ontario. C’est un lieu où les tulipiers peuvent grandir à côté des érables, en présence de benjoins poussant sous la canopée. »

Backus Woods permet aux visiteurs de profiter de la forêt carolinienne ancienne et d’observer diverses espèces uniques au Canada, y compris la paruline orangée, la paruline azurée, le tulipier d’Amérique et le gommier noir. Comme la propriété n’a pas fait l’objet d’une coupe depuis plus de 65 ans, il s’agit d’un habitat en excellente santé.

Kristen Bernard, directrice de programme pour CNC dans la région du sud-ouest de l’Ontario, entretient le même type de lien avec le site de Backus Woods : « Backus Woods est un endroit vraiment spécial, tant pour moi que pour CNC et la communauté locale. Marcher dans Backus Woods nous transporte loin de la vie quotidienne, dans un endroit spécial où les espèces d’arbres caroliniennes dominent, les oiseaux chanteurs gazouillent et les créatures de la forêt sont en mouvement perpétuel, nous rappelant ainsi les petites joies de la vie. C’est une forêt riche en histoire et pleine de merveilles. »

Mme Bernard fait remarquer qu’en 2016, le site de Backus Woods a été ajouté à la réserve de biosphère mondiale de Long Point, une désignation qui confirme son importance sur les plans écologique et culturel. Backus Woods abrite une incroyable biodiversité et présente une longue histoire de conservation et de bonne intendance des terres.

Un endroit où communier avec la nature

Les zones moussues le long de la crique Dedrick et les lieux d’observation à la base des grands arbres à la bordure de la forêt font partie des lieux préférés de Mme Dale sur la propriété.

Mais lorsqu’elle accompagne un groupe sur le site de Backus Woods, ce sont les vestiges du passé de la forêt qu’elle aime explorer.

« De nombreuses personnes ne le savent pas, mais on retrouve les vestiges d’une ancienne cabane à sucre sur le site, qui datent de l’époque où la famille Backhouse était propriétaire du site. »

Mère de deux petites filles, Mme Dale apprécie le temps qu’elle peut passer avec sa famille dans la nature.

« Dans notre société de plus en plus trépidante et connectée, les familles doivent absolument passer du temps de qualité ensemble, loin des écrans et du bombardement incessant des distractions quotidiennes, explique-t-elle. Nous profitons de ce moment pour ralentir la cadence, établir des liens entre nous et partager des expériences qui nous font mieux apprécier cet endroit merveilleux où nous habitons. »

Photos (de haut en bas) : Neil Ever Osborne; Neil Ever Osborne; Neil Ever Osborne; KENPEI/Wikimedia Commons; IronChris/Wikimedia Commons; iStock; Neil Ever Osborne.

Nature Destination InstagramNature Destination FacebookNature Destination Twitter